L’ouverture du mois missionnaire extraordinaire

«L’Eglise existe pour évangéliser, c’est-à-dire pour prêcher et enseigner, être le canal du don de la grâce, réconcilier les pécheurs avec Dieu, perpétuer le sacrifice du Christ dans la sainte messe, qui est le mémorial de sa mort et de sa résurrection glorieuse» (Saint Paul VI, Evangelii nuntiandi, 1975).

Le pape François a décrété que le mois d’octobre qui s’ouvre serait un mois missionnaire extraordinaire. Cela signifie que le Saint Père a confiance que le Saint Esprit va travailler particulièrement pendant le mois d’octobre pour ouvrir en chaque fidèle un  « MME » (Moi Missionnaire Extraordinaire).

Comment laisser s’ouvrir en nous, avec la grâce de Dieu, notre MME ? Pas si difficile.

Laisser s’ouvrir son vrai « Moi ». Il ne s’agit pas de changer son style, de prendre un porte-voix ou de mettre un T-Shirt taille S avec écrit « Jésus » dessus. Mais de vivre avec son cœur. Etre chrétien authentiquement et en continu, tel que je suis, sans dire « je ne suis pas fait pour cela » ! Dieu nous a donné un cœur, et il veut passer à travers ce cœur pour aller rejoindre chacun : voilà donc un mois pour vivre avec son cœur ! Cela signifie : s’autoriser à aimer toute personne au nom de Jésus, sans faire de tri.

Laisser s’ouvrir l’aspect « missionnaire » de sa personnalité. La mission est un commandement du Christ qui s’adresse à chacun de nous et fait appel à notre obéissance et à notre confiance. On laisse tomber les alibis ? « Je suis déjà très occupé », « je préfère vivre ma foi autrement », « je ne vais quand même pas aller chez les papous (ou sonner chez ma voisine) ». Dans notre lieu de vie, notre situation, nous sommes en relation avec beaucoup de gens naturellement. N’oublions pas que le nombre de gens que nous rencontrerons dans notre vie est compté, Dieu en connaît le nombre. Et ces gens qui sont dans notre environnement immédiat n’ont peut-être que nous pour avoir une chance que Dieu entre dans leur vie. Etre un fidèle du Christ signifie indissociablement le suivre et l’annoncer sans attendre. Nous sommes d’accord que vivre avec Jésus n’est pas comme vivre sans lui ? Pourquoi priver quelqu’un de la possibilité de faire la rencontre de Jésus, qui est si bon ?

S’autoriser à être « Extraordinaire ». Extraordinairement inventif (j’organise un apéro-témoignage), extraordinairement persévérant (« je peux revenir sur un sujet qui me tient à cœur ? »), extraordinairement délicat (« c’est sans engagement »), extraordinairement serviable (« je peux vous aider à porter vos paquets ? »), extraordinairement de bonne humeur même dans les épreuves (« au-dessus des nuages le Ciel est toujours bleu »)… Ça veut dire, pendant un mois, mettre les bouchées doubles (pour ceux qui se sont déjà lancés), ou mettre les bouchées simples pour les autres.

Faites une liste de trois noms de personnes que vous rencontrez régulièrement, que vous connaissez plus ou moins (sur le marché ? votre garagiste ?). Priez pour eux. Invitez-les à participer au parcours Alpha qui commencera ce mardi 1er octobre. Attention ! C’est après-demain déjà !

Crée en moi, Seigneur,                              chaque jour de ce mois d’octobre,                                                      un Moi Missionnaire Extraordinaire.