L’Immaculée Conception

Ce lundi 9 décembre, nous allons célébrer avec l’Eglise universelle, l’immaculée conception de la vierge Marie. Habituellement célébrée le 8 décembre, cette Solennité est reportée au lendemain en raison de l’importance que représente un dimanche de l’Avent, qui marque une étape majeure de notre montée vers la nativité du Seigneur Jésus.

Cette célébration mariale dans notre marche vers Noël souligne avec force la filiation humaine de Jésus. Il est vraiment l’un des nôtres, né d’une femme, et non descendu directement du ciel d’un quelconque vaisseau spatial ! La tradition iconographique l’exprimera particulièrement à travers l’arbre de Jessé. En passant, je vous invite à redécouvrir les vitraux du portail ouest de la cathédrale de Chartres parmi lesquels vous trouverez la plus ancienne représentation subsistante de l’arbre de Jessé. Elle date d’environ 1145 (et je vous défie d’y trouver un vaisseau spatial !). Vraiment, celui que nous attendons est un petit d’homme, comme dirait le Livre de la Jungle.

Et en même temps, Dieu se prépare une âme pure pour porter son Fils éternel.

Par une âme pure, il faut entendre un cœur qui se donne sans réserve, sans retour sur soi. Alors qu’Eve s’est laissée piéger par les tentations du Malin, Marie sera celle qui écrase la tête du serpent de son talon. Elle est la femme victorieuse du péché, c’est pour cela qu’elle sera même appelée « la nouvelle Eve ». Si l’événement de l’Annonciation est ponctuel, ce Oui initial, Marie le déclinera tout au long de sa vie. Un Oui à la volonté de Dieu qui ne refusera jamais de répondre à la conversation aimante que son Créateur a entamée avec elle. Elle est l’Immaculée car elle a été gardée du péché dès sa conception, ce qui ne signifie pas pour autant qu’elle ait été dispensée du combat face à la tentation.

Que la contemplation de la fécondité de ce Oui de Marie, nous encourage et nous entraîne à entrer à notre tour dans cette conversation extraordinaire qui nous fera progressivement accueillir le projet magnifique de Dieu et coopérer à son déploiement.