Mot du nouveau curé

Tout d’abord, je tiens à remercier tous et chacun pour votre accueil chaleureux !

Comme vous le savez, j’arrive de Mortagne-au-Perche dans l’Orne, et je rejoins la Vallée de l’Eure après avoir vécu 10 ans dans le Perche.

En quelques jours, j’ai déjà rencontré une belle palette des habitants de nos deux paroisses et j’ai découvert quelques aspects de la véritable dynamique qui habite la communauté chrétienne.

Pour quelqu’un qui quitte une terre et une population auxquelles il s’était attaché, il est précieux de mesurer que la communauté qu’il rejoint est habitée par un souffle réel et que de nouveaux défis pourront être relevés ensemble !

Le changement de mission, le déménagement, n’est-il pas aussi pour nous l’occasion de nous renouveler, dans nos regards, comme dans nos projets ? C’est en quittant nos routines, en nous laissant déplacer de nos ornières intimes, que nous pouvons être portés au-delà et amenés à donner encore davantage de fruits.

A l’école d’Abraham, puissions-nous entendre et répondre à l’appel du Seigneur quand il nous dit : « quitte ton pays, et va vers le pays que je te montrerai » (Gn 12,1)

Croyons bien que Dieu saura alors en tirer une fécondité à sa mesure.